Eolien offshore : Coup double pour Areva avec Iberdrola (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

En attendant que des turbiniers étrangers se positionnent officiellement sur l’appel d’offres éolien offshore français, comme Siemens, Vestas, Nordex ou REpower par exemple, Areva Wind abat ses cartes face à son concurrent Alstom Wind. Ce dernier est engagé avec EDF Energies Nouvelles et plusieurs développeurs sur les cinq zones ouvertes pour accueillir les 3.000 premiers MW d’éolien en mer du pays. De son côté, le groupe Areva n’avait pris une option que sur trois sites avec GDF Suez, son premier allié.

En annonçant une deuxième alliance avec l’énergéticien espagnol Iberdrola Renewables (groupe Iberdrola) sur les deux zones restantes, Areva boucle ses positions pour l’appel d’offres qui doit être lancé début juillet. Le groupe signe surtout un partenariat avec un géant de l’éolien offshore au Royaume-Uni, qui pourrait lui ouvrir d’autres marchés. De son côté, Iberdrola devient le premier énergéticien étranger à se placer officiellement dans le cadre de l’appel d’offres français. Un troisième ...