Deals du 26 octobre au 2 novembre 2009: grand vent et course aux batteries

Print Friendly, PDF & Email

Eolien

France

Alstom va installer une ferme éolienne au Pays-de-Galles : Sa filiale spécialisée dans l’énergie éolienne, Alstom Wind, a signé un contrat de près de 30 millions d’euros pour la construction d’une ferme d’éoliennes d’une puissance installée de 26 MW avec la société galloise Pennant Walters. L’entreprise installer, mettra en service les éoliennes et en assurera la maintenance pendant cinq ans. Ce parc, installé à Maesgwyn, alimentera 30.000 foyers en électricité. C’est le deuxième projet éolien d’Alstom Wind au Royaume-Uni, après un contrat signé début 2009 pour la ferme de Clachan Flats (15 MW), en Ecosse.

International

Un nouveau méga projet offshore et des fonds pour le britannique Centrica : Le fournisseur d’énergie britannique Centrica, maison mère de British Gas, compte investir 809 millions d’euros (725 millions de livres sterling) dans un parc baptisé Lincs, au large de la côte nord-est du pays, au large de la ville de Skegness. Le parc aura une capacité de 270 MW. L’installation de 75 éoliennes fournies par l’allemand Siemens devrait démarrer dès l’an prochain pour une mise en production en 2012. Il portera les capacités d’énergies renouvelables de Centrica à 650 MW, selon la société. Celle-ci a par ailleurs annoncé qu’elle avai refinnacé son portefeuille éolien : elle a cédé 50% de ses parcs de Lynn, Inner Dowsing et Glens of Foudland au fonds d’investissement américain TCW contre 84 millions de livres (93 millions d’euros). Elle devrait aussi récupérer 380 millions de livres (424 millions d’euros) auprès d’un consortium bancaire pour financer ses projets. A travers British Gas Trading, Centrica s’est engagé à acheter pendant 15 ans toute la production électrique générée par ces trois parcs éoliens.

Un autre méga-investissement américano-chinois au Texas : Les groupes américains Renewable Energy et Cielo Wind Power et chinois Shenyang Power Group (SPG) veulent investir 1,5 milliard de dollars pour construire un parc de 600 MW au Texas, qui permettra de répondre aux besoins en électricité de 180 000 foyers, selon les sociétés. Ils vont créer une coentreprise qui sera financée par des banques chinoises, attirées par les mesures de soutien aux énergies renouvelables décidées par l’administration Obama. Les 240 turbines de 2,5 MW seront fabriquées en Chine par A-Power Energy Generation Systems, un des actionnaires de SPG, et qui en sera le fournisseur exclusif. La construction sur place devrait débuter dès mars 2010 et s’étaler jusqu’au printemps 2011.

Et un troisième à Taïwan : Le groupe écossais SeaEnergy fait équipe avec Taïwan Generations corp. (TGC) pour construire un portefeuille de projets de parcs au large de Taïwan. Ils vont examiner plusieurs projets, dont un premier de 600 MW, en mer de Changhua. Il représenterait un investissement de 1,2 milliard de dollars. TGC a un pipeline total de projets offshore de 1,7 GW. Le gouvernement taiwanais s’est fixé un objectif de 15% d’électricité d’origine renouvelable en 2025, soit 8,4 GW. Pour atteindre ce seuil, il mise beaucoup sur l’éolien offshore, dont le potentiel est estimé à 3 GW.

Enel dans l’éolien grec : Le groupe italien Enel Green Power, filiale d »Enel, a racheté 2 opérateurs éoliens en Crète, auprès des groupe grecs Copelouzos et de l’ International Constructional Group .Enel veut accroitre sa présence en Grèce, aussi dans des centrales au gaz, dans une stratégie générale d’expansion en Euorpe centrale. Il est aussi déjà présenet dans les énergies renouvelables en Roumanie et Bulgarie.

Un cinquième parc d’éoliennes en projet au large de la côte belge : Un milliard et demi d’euros vont être investis dans un cinquième parc d’éoliennes au large de la côte belge. Ce parc de 60 éoliennes, qui produira à terme plus de 1.360 gigawattheures, soit la consommation de 350.000 ménages, devrait commencer à sortir des flots en 2012 et fonctionner à partir de 2013.  Selon Le Soir, le ministre de l’Energie Paul Magnette a attribué la concession la dernière à North Sea Power, contrôlé par la société belge Air Energy, basée en Wallonie (sud), et dont le néerlandais Eneco a acquis 85% du capital en 2008.

Le danois Vestas remporte une commande de 51 éoliennes au Mexique : Le constructeur danois d’éoliennes Vestas Wind Systems, numéro un mondial du secteur, a décroché une commande de 51 éoliennes d’une capacité totale de 102 MW pour un parc éolien à Oaxaca au Mexique. Les 51 turbines de type V80-2,0 MW seront installées près de Juchitan de Zaragoza dans la vallée d’Oaxaca.  La commande a été passée par le groupe Dragados Proyectos industriales de Mexico et le projet devrait être opérationnel en décembre 2010. Il s’agit du plus grand projet éolien de Vestas en Amérique latine et dans les Caraïbes. Le Mexique avait, fin 2008, une capacité éolienne installée de 332 MW et souhaite la porter à 1.500 MW en 2012. Vestas a vendu 15. éoliennes dans le monde soit 25 GW.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Article précédentL’Union européenne fixe des objectifs, sans s’engager
Article suivantObama donne au smartgrid américain un dopant de plusieurs milliards de dollars