Obama donne au smartgrid américain un dopant de plusieurs milliards de dollars

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

Poursuivant sa gigantesque distribution d’argent aux cleantech, le gouvernement Obama a finalement choisi les 100 entreprises qui recevront des fonds au titre des subventions de 3,4 milliards promises au titre de l’installation de systèmes de « smartgrid » (gestion intelligente de la consommation électrique).

Les dix premiers bénéficiaires reçoivent de quoi installer plus de 11 millions de compteurs intelligents un peu partout dans le pays, commençant ainsi à remplir l’une des promesses du gouvernement Obama. Et si l’on prend l’ensemble des bénéficiaires, ce sont 18 millions de compteurs intelligents qui devraient être posés dans les foyers américains.

Parmi les mieux pourvus figurent surtout des grandes compagnies d’énergie comme Duke Energy, CenterPoint Energy, Florida Light and Power et PECO qui ont reçu chacune 200 millions, le maximum. A noter aussi la petite compagnie municipale EPB, qui construit un réseau électrique intelligent basé sur les fibre optiques et qui a reçu 111 millions.

En revanche les très grosses compagnies californiennes, pourtant très en pointe sur les énergies nouvelles, n’ont rien reçu, comme Pacific Gas & Electric et Southern California Edison.

Les industriels en profitent aussi

Hors compagnies d’énergies, les industriels ont été eux aussi récompensés par quelques millions, comme Whirlpool, qui va lancer des appareils électriques intelligents et reçoit une subvention de 19,3 millions de dollars, M2M Communications (2,1 millions) pour un réseau d’irrigation intelligent en Californie.

La liste complète des bénéficiaires est disponible par categorie et par localisation sur le site du Département de l’Energie .

Voici les plus grosses subventions (en dollars):

Southern Company Services : 164,53 millions pour deployer 5 systèmes de smartgrid.

Sacramento Municipal  Utility District : 127,51 millionss pour installer 600.000 compteurs intelligents, des prix ajustables, des chargeurs pour voitures électriques et 50.000 systèmes de lissage des pics d’énergies (demande-réponse).

Potomac Electric Power Company (PEPCO) : 104,80 millions pour installer 570.000 compteurs intelligents dans la région de Washington DC.

Florida Power & Light : 200 millions pour le projet Energy Smart Florida, avec 2,6 millions de compteurs intelligents.

Baltimore Gas & Electric : 200 millions pour un réseau de compteurs intelligents pour 1,1 millions de clients résidentiels, avec des prix ajustables.

Duke Energy : 200 millions pour un réseau de smartgrid dans le Midwest (Ohio, Indiana et Kentucky) avec des compteurs intelligents pour 1,4 millions de foyers, des prix ajustables et des bornes de recharges pour voitures électriques.

Progress Energy Service Company : 200 millions pour construire une « centrale d’énergie virtuelle » via les économies d’énergies procurées par le smartgrid.

NV Energy : 138 millions pour un réseau en smartgrid avec 1,3 million de compteurs intelligents.

Consolidated Edison Company of New York : 136,17 millions pour un réseau smartgrid.

Oklahoma Gas and Electric : 130 millions pour installer 771.000 compteurs intelligents, système de prix ajustables.

PECO Energy Company : 200 millionss pour déployer 600.000 compteurs intelligents.

Electric Power Board of Chattanooga : 111,57 millions pour déployer des compteurs intelligents chez tous les 170.000 clients.

Center Point Energy : 200 millions pour installer 2,2 millions de compteurs intelligents.