Recharge électrique : DBT prêt à redémarrer ?

Print Friendly, PDF & Email
@DBT

L’année 2022 s’annonce bien pour DBT. Le fabricant français de bornes de recharge a déjà connu plusieurs sérieux trous d’air, d’abord en 2016 et plus récemment en 2020. Mais l’entreprise fondée en 1990 espère maintenant bénéficier des retombées de sa réorientation stratégique initiée il y a deux ans. « Les commandes ont décollé cette année », affirme son directeur général, Alexandre Borgoltz.

Difficultés d’approvisionnement

Pour mémoire, DBT a vu son chiffre d’affaires chuter de 42,4% en 2020 pour atteindre 4 M€, à cause de la crise sanitaire du Covid-19 et de la perte de son partenariat stratégique avec Nissan. L’an passé, le CA s’est maintenu à 4,2 M€. « En 2022, sur le seul premier semestre, nous avons déjà ...

Article précédentHydrogène en mer : un concurrent de Lhyfe avance au Royaume-Uni
Article suivantMéthanol : Elyse Energy avance sur sa première usine