3 000 €/MWh : que s’est-il vraiment passé le 4 avril 2022 ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le 4 avril 2022, les prix de l’électricité sur le marché spot français ont frôlé les 3 000 €/MWh sur deux pas horaires de la pointe du matin. Un phénomène rarissime sur lequel s’est penchée la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Le régulateur explique cette flambée des prix par une conjonction exceptionnelle d’événements défavorables ayant fait craindre aux acteurs un déséquilibre offre/demande. Finalement, l’équilibre physique du réseau a été maintenu en raison notamment d’une sous-estimation par RTE de la production d’énergies renouvelables. 

Davantage d’éolien allemand, moins d’importations 

Le 4 avril dernier les prix spot se sont envolés sur les pas de temps 7h-8h et 8h-9h : 2 720 €/MWh et 2 990 €/MWh. Des prix à 4 chiffres exceptionnels qui s’expliquent par la très faible élasticité-prix du marché de l’électricité. Ainsi, ils auraient été divisés ...

 

Article précédentQuel sort pour les renouvelables dans EDF nationalisé ?
Article suivantImagination Machine créateur de start-up en série, dont Beem Energy