Imagination Machine créateur de start-up en série, dont Beem Energy

Print Friendly, PDF & Email
@Beem Energy

Chez le nantais Imagination Machine, le financement des start-up se fait à l’envers et en série. D’abord trouver des idées, ensuite les personnes pour les mettre en pratique, faire mûrir puis investir en minoritaire en accompagnant. Une méthode pratiquée par quelques autres « start-up studios » comme Rocket Internet à Berlin, Flagship Pioneering à Boston dans les biotechs ou eFounders en France dans le logiciel. « Nous recrutons des entrepreneurs sans projet et leur proposons nos problématiques, toujours orientées sur le business et sur l’impact, avec un axe utilisateurs plus que technologique », résume Rob Spiro, fondateur il y a quatre ans, précédemment entrepreneur aux Etats-Unis (Aardvark revendue à Google puis Goodeggs).

Climatisation naturelle assistée

Pour le moment, Imagination Machine a ...

Article précédent3 000 €/MWh : que s’est-il vraiment passé le 4 avril 2022 ?
Article suivantBayWa offensif dans l’agrivoltaïsme et le solaire flottant