Quel sort pour les renouvelables dans EDF nationalisé ?

Print Friendly, PDF & Email
EDF Renewables a mis en service en juin lune centrale solaire flottante de 19 MW à Lochamei HaGetaot en Israël (@EDF Renewables)

Le 21 avril dernier, Jean-Pierre Clamadieu, président d’Engie, s’était déclaré candidat à l’acquisition des actifs renouvelables d’EDF si ceux-ci étaient à vendre. « Nous sommes dans une situation où nous pouvons saisir les opportunités si elles se présentent », avait-il indiqué au Figaro. Une semaine auparavant, Jean-Bernard Lévy, président d’EDF désormais sur le départ, avait pour sa part affirmé qu’une vente n’était pas à l’ordre du jour. Elle le sera peut-être dans les mois qui viennent.

En prenant le contrôle à 100% du capital d’EDF, l’Etat veut « renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique », selon les termes employés par Elisabeth Borne, Première ministre, dans son discours de politique générale à l’Assemblée nationale mercredi. L’Etat va à la fois ...

Article précédentMingYang lève près de 700 M€ à la Bourse de Londres
Article suivant3 000 €/MWh : que s’est-il vraiment passé le 4 avril 2022 ?