Sergies et Hydrocop vont énergiser 22 retenues de l’Adour

Print Friendly, PDF & Email
@Préfecture Occitanie

Une coopération inédite va être signée le 9 décembre lors du salon Energaïa à Montpellier. Elle porte sur l’équipement en panneaux solaires flottants et en turbines hydroélectriques de 22 retenues d’eau gérées par l’Institution Adour, un établissement public territorial du bassin du fleuve Adour dans les Hautes-Pyrénées, le Gers, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Ces réservoirs de soutien d’étiage s’étendent sur plus d’un millier d’hectares.

Après un appel à manifestation d’intérêt (AMI) en 2020, le gestionnaire public a attribué cette année à un groupement emmené par Sergies et Hydrocop une mission pour ...

Article précédentRES veut se renforcer dans la gestion d’actifs
Article suivantLa sécurité d’approvisionnement électrique dépend davantage des EnR