Hydroélectricité : les tarifs de soutien pourraient baisser

Print Friendly, PDF & Email
Marie-Cécile Biron, chargée de mission hydroélectricité à la direction générale de l’énergie et du climat au ministère, a répondu aux questions des producteurs d’hydroélectricité, lors d’une rencontre à Beaune, organisée par l’Ademe Bourgogne Franche Comté. @Aude Richard

« Il est possible que des évolutions interviennent sur le tarif de soutien du « H16 », avant la fin de sa notification, en 2026 », a expliqué Marie-Cécile Biron, chargée de mission hydroélectricité à la direction générale de l’énergie et du climat au ministère, le 5 octobre lors de la 8e rencontre de l’hydroélectricité. Dans la salle à Beaune, les porteurs de projets étaient plutôt inquiets.

Aujourd’hui, le tarif d’achat « H16 » (arrêté de 2016) s’applique sur les installations neuves, avec des différences de tarif selon les puissances et la configuration du site. Selon le ministère, 194 installations (+ 37 MW), ...

Article précédentBiogaz : un rapport du Sénat propose de réévaluer l’objectif de 10% en 2030
Article suivantLes banques commencent à s’intéresser aux bornes de recharge