Biogaz : un rapport du Sénat propose de réévaluer l’objectif de 10% en 2030

Print Friendly, PDF & Email
(c) Expobiogaz

La mission d’information sénatoriale sur la méthanisation, lancée en mars dernier, a rendu son rapport le 5 octobre. Il recommande notamment de rehausser l’objectif de 10% de gaz renouvelable d’ici 2030, inscrit dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Le rapporteur Daniel Salmon, sénateur Écologiste – Solidarité et Territoires, et Pierre Cuypers, sénateur Les Républicains président de la mission d’information, souhaitent voir la filière se développer davantage sans sacrifier les grands principes du modèle français, notamment sur la maîtrise des impacts. Ils demandent également un renforcement de l’information préalable des élus locaux sur les projets de méthanisation, comme il y a quelques mois sur l’éolien.

Considérer la valeur globale du biogaz

La France dispose d’un cadre de soutien spécifique au gaz renouvelable, contrairement à la plupart des autres pays européens. Il privilégie désormais l’injection et promeut les petites unités alimentées en effluents d’élevage, les cultures intermédiaires et les résidus de culture. Fin 2020, la France comptait ...

Article précédentHynamics concrétise dans la mobilité H2 lourde, avance dans l’industrie