« Renault passe à l’offensive dans l’hydrogène » [P. Prevel]

Print Friendly, PDF & Email
@Renault

Entretien avec Philippe Prevel, directeur en charge des projets de carburants alternatifs chez Renault –

Coup sur coup, Renault vient d’annoncer la création d’une co-entreprise avec l’américain Plug Power, spécialiste des piles à combustible et des électrolyseurs, et un accord avec le français Faurecia dans les réservoirs à hydrogène. Déjà positionnée sur l’électrique, la marque au losange s’intéresse désormais à la mobilité hydrogène. Début 2021, elle s’est dotée d’un directeur en charge des projets de carburants alternatifs, Philippe Prevel, qui décrit à GreenUnivers les priorités du groupe dans l’hydrogène.

GreenUnivers : Pourquoi le groupe Renault s’est-il doté d’une entité dédiée à l’hydrogène ?

Philippe Prevel : J’occupe une nouvelle fonction dans le groupe, créée en tout début d’année pour diffuser en interne l’ensemble de la stratégie de Renault concernant les carburants alternatifs, en dehors de l’électricité, pour laquelle notre activité est déjà bien établie. Nous préparons ainsi une réflexion sur ...

Article précédentCondamné à déconstruire un parc éolien, Valeco fait appel
Article suivantVite vu