Le mystère de l’hydrogène renouvelable carboné

Print Friendly, PDF & Email
@Daimler

Etudié le 26 janvier prochain par le Conseil supérieur de l’énergie dans une version rectifiée suite à son récent examen par le Conseil d’Etat, le projet d’ordonnance sur l’hydrogène renouvelable et bas carbone contient un objet réglementaire non identifié. Il est apparu hier, au moment de la livraison par l’administration de ce texte important puisqu’il définit le futur soutien public à la production d’hydrogène non fossile prévu par la Loi Energie Climat.

Se trouve inaugurée en l’occurrence une quatrième catégorie d’hydrogène, baptisée « carboné », en plus de l’H2 « renouvelable », « bas carbone » (électricité nucléaire) et « fossile » (vaporeformage du gaz naturel). Sa ...

Article précédentEnR : les étonnantes sources de flexibilité testées par Enedis
Article suivantTotal devient actionnaire du premier développeur solaire mondial