L’hydrogène, les bornes, les nouvelles aides rurales au menu du CSE

Print Friendly, PDF & Email
(@Anthony Cellier, CSE du 12 janvier)

Parmi les six projets de décrets, arrêtés et ordonnances examinés le 26 janvier par le Conseil supérieur de l’énergie, désormais présidé par le député Anthony Cellier (LREM, Gard), un texte sur les aides pour l’électrification rurale alimentées par le Compte d’affectation spéciale « Financement des aides aux collectivités pour l’électrification rurale » (Facé). Il élargit les subventions du « sous-programme » sur la transition énergétique aux bornes de recharge pour véhicules électriques, au stockage et au raccordement de sites EnR “innovants”. L’amélioration des réseaux et la diminution de consommation est aussi soutenue, en particulier les smart grids.

Les membres du CSE donneront comme prévu leur avis sur un projet de décret interdisant les chaudières à fioul à partir de 2022. Un autre texte intéresse les fournisseurs et les consommateurs : il porte sur les critères du comparateur d’offres EnR du médiateur national de l’énergie et prend en compte les travaux de l’Ademe à ce sujet. Il impose notamment de signaler si le fournisseur revend de l’électricité nucléaire.

Le suivi ...

Article précédentRecharge électrique : un marché encore très fragmenté
Article suivantTotal poursuit ses opérations tous azimuts dans les EnR