Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 24 décembre

Le conseil du comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne (CRPMEMB) a annoncé « s’opposer fermement à la mise en oeuvre du projet [éolien de Saint-Brieuc] tant que les réserves soulevées par les professionnels en 2012 n’auront pas été levées ». Le CRPMEMB indique représenter 6 000 marins et près de 1 500 navires actifs en Bretagne.

Donald Trump a refusé de parapher le plan de relance de 900 Mds$ voté cette semaine par le Congrès. Il contient un certain nombre de mesures en faveur des énergies renouvelables, et notamment la prolongation des avantages fiscaux PTC et ITC au-delà du 31 décembre.

Le Brésil a passé la barre des 7 GWc de photovoltaïque installé dans le pays, selon l’association professionnelle ABSolar. La majorité de ce parc (4 GWc) est constitué d’installations sur toitures.

EDF Renewables Amérique du Nord a signé un PPA avec le chimiste BASF portant sur la première tranche de 55 MWc du projet de Space City dimensionné à 345 MWc. Le prix et la durée du contrat n’ont pas été précisés.

Mercredi 23 décembre

Le député (LREM) du Gard Anthony Cellier, rapporteur de la loi Energie-climat, a été nommé Président du Conseil Supérieur de l’Energie par arrêté du ministère de la Transition écologique, la sénatrice (MoDem) des Pyrénées-Atlantiques Denise Saint-Pé sera vice-présidente.

La consommation de biomasse solide dans l’Union européenne a augmenté de 2,2% en 2019 et a passé la barre de 100 Mtep, selon le baromètre EurObserv’ER.

Hannon Armstrong Sustainable Infrastructure Capital a investi 663 M$ (544 M€) pour prendre une participation non précisée dans les sociétés de projets d’un portefeuille d’actifs EnR en exploitation aux Etats-Unis de Clearway Energy Group. Il se compose d’éolien terrestre, de solaire, de systèmes de stockage d’une capacité cumulée de 1,6 GW.

Le groupe solaire chinois Xinyi Solar Holdings souhaite lever 410 M€ par le biais d’une augmentation de capital.

Mardi 22 décembre

L’Ademe a publié une analyse de cycle de vie de la mobilité hydrogène terrestre. De la production à la station H2, les émissions de gaz à effet de serre sont « très variables » selon les scénarios. Le cas le moins impactant est celui où l’hydrogène est produit à partir d’électricité renouvelable à proximité des stations. Mais l’Ademe s’est aussi penchée sur l’utilisation de biogaz à la place du gaz naturel dans la production par vaporeformage. Selon le taux et la nature du biogaz, cela peut réduire jusqu’à 65% l’impact climatique du vaporeformage.

EDF Renouvelables et le chinois Jinko Power HK ont bouclé le financement de leur projet photovoltaïque Al Dhafra PV2 à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, pour un montant d’environ 1 Md$ (820 M€). D’une capacité de 2 GW, cette centrale doit être mise en service en 2022. Sa construction va pouvoir démarrer.

Predica, société d’investissement du Crédit Agricole Assurances, a pris une participation dans le portefeuille de projets éoliens de Renvico auprès d’Engie. Il a été conseillé par le cabinet Watson Farley & Williams. Acquis par Engie en mars 2020, le développeur Renvico exploite un portefeuille éolien de 329 MW, dont 187 MW en France et 142 MW en Italie.

Le syndicat intercommunal d’électricité d’Indre-et-Loire (Sieil) et Storengy ont signé une convention dans le cadre du projet MéthyCentre. Il vise à partir de 2021 une installation de production d’hydrogène pour la mobilité et d’injection sur le réseau de biométhane et de méthane de synthèse produit à partir d’hydrogène et de récupération de CO2 dans le biogaz.

Lundi 21 décembre

L’accès facilité des investisseurs chinois au secteur européen des énergies renouvelables est l’une des garanties qu’aurait obtenu Pékin dans le cadre de l’accord stratégique sur les investissements entre l’Union européenne et la Chine en cours de finalisation, rapportent nos confrères Les Echos.

Voltalis a signé un partenariat avec la régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) pour équiper d’un boitier d’effacement un premier lot d’un potentiel de 1 300 logements chauffés au tout électrique. Les résidents des quartiers parisiens de Tolbiac (13e), d’Alésia (14e), de Vaugirard (15e) et des Buttes-Chaumont (19e) seront les premiers à bénéficier du dispositif.

L’énergéticien espagnol Naturgy et le gestionnaire de réseau Enagas ont annoncé vouloir construire la plus importante usine de production d’hydrogène vert outre-Pyrénées. Elle sera située sur le site de La Robla (Castille et Leon), une centrale thermique fermée par Naturgy l’année dernière. Le projet prévoit de coupler 400 MWc de solaire avec un électrolyseur de 60 MW, pour une production estimée à 9 000 tonnes d’H2 vert par an.

Iberdrola a acquis 50% du développeur Sea Wind (Fritz Kaiser Group) pour un montant non précisé. Il développe 7,3 GW de projets éoliens en mer Baltique.

Un arrêté publié au Journal officiel modifie la liste des éléments d’une demande de certificats d’économies d’énergie (CEE) et les documents à archiver par le demandeur.

 

Article précédentEolien : TTR Energy s’associe à 5 investisseurs dont Crédit Mutuel Capital Privé
Article suivantBlue World Technologies lève 6 M€ pour sa pile à combustible au méthanol