Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 22 juin

Les 16 plus importants énergéticiens européens ont cédé pour 157 Mds€ d’actifs au cours de la dernière décennie. C’est ce qui ressort de l’étude « La valse des actifs », réalisée par le cabinet Watt’s Next Conseil en partenariat avec Enerpresse. L’allemand E.ON est celui qui a le plus vendu avec 41 Mds€ de produits de cession entre 2008 à 2017, suivi par Engie (21 Mds€), Enel (18 Mds€), RWE (17 Mds€) et EDF (14 Mds€).

Un consortium européen va construire le premier ferry au monde fonctionnant à l’hydrogène. Baptisé HySeas III, il voguera en 2020 dans la région des Orcades (Ecosse) et sera propulsé grâce à une pile à combustible alimentée en hydrogène vert. Le projet (12,6 M€) sera en très grande partie (9,3 M€) financé par le programme européen Horizon 2020. Le consortium est mené par Ferguson Marine et comprend notamment le français McPhy.

VOL-V a inauguré un site de méthanisation à Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). Alimentée par 36 000 tonnes de déchets organiques par an, c’est la plus importante installation de biométhane du département. Le biogaz, alimentant un moteur de cogénération de 1,2 MW, permettra la production annuelle de 9,4 GWh d’électricité verte et de plus de 6 GWh d’énergie thermique sous forme d’eau chaude fournie aux serres maraîchères attenantes. L’investissement total s’élève à près de 9 M€, dont 1,7 M€ de subventions.

Le producteur et installateur américain de panneaux PV SolarCity, détenu par Tesla, va fermer 13 à 14 bâtiments commerciaux sur la soixantaine qu’il opère, et licencier un nombre encore indéterminé de salariés, annonce Reuters. La société va mal avec des ventes en chute libre (76 MW installés au 1T 2018 contre 200 MW au 1T 2016), et la résiliation de son partenariat avec Home Depot.

Le groupe Bio-UV, spécialisé dans le traitement de l’eau par ultraviolets, a annoncé son intention de s’introduire prochainement en Bourse, sur Euronext Growth.

Jeudi 21 juin

Le raccordement des six parcs éoliens en mer français sera pris en charge financièrement par RTE, le gestionnaire de réseau, comme prévu dans l’amendement 120 déposé par le gouvernement le 11 juin dernier. C’est une concession obtenue de la part des consortiums lauréats au terme de la négociation avec le gouvernement qui s’est conclue par une baisse de 30% en moyenne des tarifs d’achat.

Le ministère turc de l’Energie a annoncé le lancement de son 1er appel d’offres pour l’installation de 1 200 MW éoliens en mer. Trois zones ont été identifiées par les autorités dans les régions de Marmara et de Thrace. L’unique lauréat sera désigné au terme d’enchères inversées débutant à 80 $/MWh. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 23 octobre prochain et des contraintes de local content sont à prévoir, à l’image du précédant appel d’offres terrestre.

Valemo, filiale de Valorem, inaugure vendredi 22 juin une base de maintenance de parcs EnR à Niort (Deux-Sèvres). Il s’agit de sa 7ème, après celle de Carcassonne (Aude) lancée en mars dernier.

Le site « Léthan Biométhane », deuxième unité de méthanisation de Sourdun (Seine-et-Marne), sera inauguré le 23 juin. L’usine injectera 140 Nm3/h de biométhane dans le réseau de distribution de gaz naturel exploité par GRDF.

L’action d’EDF a bondi de 5,62%, pour atteindre 11,845 € en Bourse le 21 juin en début d’après-midi. Cette hausse serait due au retour de l’hypothèse d’une scission entre activités nucléaires et renouvelables, déjà relancée par Nicolas Hulot en mars dernier.

Mercredi 20 juin

Auteur lundi 15 juin d’une tribune dans La Croix sur les dangers d’une PPE 2023/2028 et d’une Stratégie nationale bas carbone révisée pour 2050 (SNBC) « très électriques » – ce que promeut EDF dans son cahier d’acteurs PPE -, Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz est plutôt confiant dans le retour en grâce du biogaz dans les futures programmations. La SNBC pourrait fixer un objectif de 200 TWh de gaz renouvelable en 2050 et pas 114 TWh comme le prévoyait au début la nouvelle SNBC préparée par l’administration. Les gestionnaires des réseaux gaziers soutiennent pour leur part un volume d’au moins 300 TWh annuels.

Le gouvernement indien s’est fixé deux objectifs en matière d’éolien en mer : 5 GW en 2022 et 30 GW en 2030. Une annonce qui fait suite à un AMI d’1 GW lancé cette année pour construire les premiers parcs offshores du pays. L’Inde vise par ailleurs 60 GW d’éolien terrestre et 100 GW de solaire d’ici 2022.

Comme il l’avait annoncé l’année dernière, BoostHeat a commencé à commercialiser son inédite chaudière thermodynamique (chaudière gaz à condensation + pompe à chaleur + CO2 liquéfié) dont le rendement doit diviser par trois la facture de chauffage.

Engie cesse toute activité liée au charbon dans la région Asie-Pacifique. Le groupe a signé mercredi un accord de cession avec le groupe thaïlandais Global Power Synergy Public Company Ltd (GPSC) pour lui vendre sa part de 69,1% de Glow, un producteur indépendant d’électricité coté à la Bourse de Thaïlande.

Le fonds souverain chinois Safe (State Administration of Foreign Exchange) a révélé détenir 5% d’EDP. Le mois dernier, un autre groupe détenu par la Chine, China Three Gorges, avait lancé une OPA de 4,8%, rejetée par l’électricien portugais.

Mardi 19 juin

Florence Lambert, directrice du CEA-Liten (CEA Grenoble et Ines), a été nommée présidente de la commission industrie, emplois et innovation du Syndicat des énergies renouvelables. Elle succède à Ignace de Prest (ex-Schneider Electric).

L’appel d’offres « bi-technologique », éolien et solaire, clos le 3 septembre prochain pour 200 MW, pourrait être surtout solaire. L’un des principaux développeurs français compte ne déposer aucun dossier éolien mais participer fortement via ses projets photovoltaïques au sol.

Saisi par le Conseil du commerce de France, l’association Perifem et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, le Conseil d’État a définitivement annulé le décret tertiaire le 18 juin. Signé le 9 mai 2017, le texte avait été intégralement suspendu deux mois après sa publication. L’article 55 de la loi Elan (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique), qui reprend en partie ce décret, n’est pas remis en cause.

Reden Solar a annoncé un refinancement de 270 M€ de ses actifs pour une durée de 17 ans, porté par la Société Générale, le Crédit Agricole et Bpifrance. L’opération restructure 92 emprunts historiques concernant 150 centrales photovoltaïques en service.

GreenUnivers a actualisé son tableau des résultats 2017 des développeurs EnR, Urbasolar ayant fourni des estimations sur son exercice clos fin avril.

Lundi 18 juin

Watura, une plateforme d’e-learning spécialisée dans les métiers de l’eau, a terminé la semaine dernière sa levée de fonds de 450 000 € sur la plateforme de crowdfunding Sowefund. Le site francilien a été fondé en 2011 et revendique 16 formateurs pour 234 stagiaires formés.

Highview Power a inauguré une installation de stockage par air liquide de 5 MW/15 MWh à Bury (Angleterre). Le projet a bénéficié d’un soutien de 8 M£ du gouvernement britannique pour son procédé consistant à liquéfier de l’air et à utiliser l’énergie relâchée lors du phénomène d’expansion pour produire de l’électricité.

Akuo Energy a mis en service, avec son partenaire MCA-Indonesia, 3 mini-réseaux alimentant 460 foyers de l’archipel indonésien. Ils cumulent une capacité solaire de 1,2 MW associée à un stockage par batterie de 2,1 MWh qui permet d’assurer une fourniture d’électricité 24/24.

L’Assemblée générale des actionnaires de Vergnet a approuvé l’augmentation de capital de 6,6 M€ réalisée en mai, qui permet à la compagnie Arum Industries de prendre le contrôle de l’industriel. Ce dernier a échappé à la liquidation judiciaire, son plan de continuation ayant été validé par le tribunal de commerce d’Orléans.

L’association Ruptur, dédiée à l’économie bleue, présentera le 22 juin ses premiers projets accompagnés. Créée en février dernier par des chefs d’entreprises nantais et vendéens, elle revendique aujourd’hui une soixantaine d’adhérents.

Storengy, filiale d’Engie spécialisée dans le stockage de gaz naturel, a annoncé le lancement du projet MéthyCentre, son premier démonstrateur Power-to-Gas couplé à une unité de méthanisation. Sa mise en service est prévue en 2021, dans la région Centre-Val de Loire.