Six mois très attendus par les EnR citoyennes

Print Friendly, PDF & Email
Inauguration des eoliennes citoyennes de Beganne (Crédit : éolien-citoyen.fr)

Les énergies renouvelables citoyennes vont-elles profiter de la relance économique ? Le premier semestre 2021 s’annonce, en tout cas, structurant pour les projets EnR embarquant les acteurs locaux. D’abord, parce que la France doit transposer d’ici juin prochain la directive européenne encadrant le développement des communautés énergétiques. Ensuite, parce que l’Etat va commencer à déployer les contrats de relance et de transition écologique (CRTE), qui prendront le relais des contrats de transition écologique (CTE) mis en place au début du quinquennat.

L’Etat change de posture

Ces contrats de relance et de transition écologique CRTE ont vocation à accompagner localement la mise en œuvre du plan de relance. Ils ne concernent pas uniquement les énergies renouvelables mais « constituent une vraie ...

 

Article précédentBatterie thermique : la start-up Water Horizon veut changer d’échelle
Article suivant« Décret tertiaire » : l’interlocuteur unique, une position convoitée