Batterie thermique : la start-up Water Horizon veut changer d’échelle

Print Friendly, PDF & Email
(c) Water Horizon

Water Horizon est une start-up toulousaine récemment récompensée d’un 3e prix lors de la dernière édition du concours EDF Pulse. La société a mis au point un innovant concept de batterie thermique mobile et entièrement recyclable. Elle capte la chaleur fatale sur des sites industriels pour la restituer sous forme de chaud et/ou de froid autre part. La start-up cherche à lever plusieurs millions d’euros pour passer à la phase d’industrialisation.

Du dessalement au stockage

L’histoire de Water Horizon commence comme beaucoup d’autres start-up du secteur de l’énergie : un étudiant, en l’occurrence Jean-Emmanuel Faure, développe une idée pendant ses études d’ingénieur. Il pense pouvoir améliorer le rendement énergétique des usines de dessalement d’eau de mer utilisant la technologie d’évaporateur à étage. Début des années 2010, il est ...

Article précédentVite vu
Article suivantSix mois très attendus par les EnR citoyennes