« Décret tertiaire » : l’interlocuteur unique, une position convoitée

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Unilever)

Ses arrêtés d’application par filière se font attendre, mais le décret dit tertiaire change déjà les stratégies des opérateurs d’efficacité énergétique. L’accompagnement complet des propriétaires et exploitants de bâtiments devient clé et certains sont décidés à occuper la place le plus vite possible. « Ce marché n’est ni mature ni organisé. Nous avons d’un côté les « Grosses Bertha » – Engie, Dalkia…, NDLR – qui auront du mal à travailler sur toutes les opérations et de l’autre, les bureaux d’études », constate Christophe Weck. Le président d’Isoweck, industriel aquitain de l’isolation thermique pour les professionnels et les particuliers sous la marque Isocombles, a commencé il y a plusieurs années à compléter son puzzle,avec notamment une structure de financement sous certificats d’économies d’énergie, Innovia.

20 embauches prévues en 2021

Il va aujourd’hui plus loin en créant Webat Energy. La nouvelle filiale vise en priorité ...