Tarifs solaires : « Nous avons bloqué des refinancements », Christine Delamarre [Unifergie]

Print Friendly, PDF & Email
(© Unifergie)

Entretien avec Christine Delamarre, directrice générale d’Unifergie (Crédit Agricole) –

Alors que le gouvernement pourrait déposer un amendement au projet de loi de Finances 2021 remettant en cause les tarifs solaires d’avant 2011, la directrice générale d’Unifergie s’inquiète des effets d’une telle mesure rétroactive. Elle a d’ores et déjà gelé des opérations de refinancement de portefeuilles et soutient la contre-proposition de création d’un fonds d’investissement. Malgré cette crise, le Crédit Agricole compte accélérer ses engagements dans la transition énergétique et lance de nouvelles offres de crédit-bail pour aider les PME et professionnels à s’engager dans la mobilité électrique, l’efficacité énergétique et l’autoconsommation. 

GreenUnivers : Au printemps dernier lors du confinement, vous aviez alerté sur la dégradation des conditions de financement des projets renouvelables, quelle est la situation aujourd’hui ?

Christine Delamarre : les conditions se sont détendues depuis, les marchés ont résisté, nos clients ont trouvé des refinancements avec des taux d’intérêt toujours très bas et la liquidité est abondante. Nous avons retrouvé les conditions d’avant le confinement, en tout cas jusqu’à la récente remise en cause des tarifs solaires d’avant 2011 par le gouvernement.

   « Une telle mesure renchérirait le prix de l’électricité »

GU : Avez-vous été surprise par cette annonce ?

CD : Personne ...