Londres confie à Total la gestion de 1 600 bornes de recharge

Print Friendly, PDF & Email
(@Total)

La Ville de Paris n’a pas encore désigné l’opérateur de l’ancien réseau Autolib’ de Bolloré, soit 352 stations de recharge de véhicules électriques en voirie. A Londres en revanche, les bornes de Bolloré ont déjà changé de mains pour rejoindre celles de Total. Le groupe pétrolier a pour ce faire acquis la société Blue Point London, qui exploite 1 600 points de charge dans l’agglomération. Il représente plus de la moitié des bornes en service dans ce territoire. Bolloré, qui a affiché un résultat d’exploitation négatif de -434 M€ en 2019 dans sa branche « stockage et systèmes », avait décidé d’arrêter ce service d’avitaillement électrique, que la capitale britannique a entrepris de proposer progressivement depuis 2010 à ses habitants.

Turin et Singapour encore actifs

Même si une modernisation avec ou sans retrofit partiel est ...

Article précédentSiemens Energy introduit en Bourse va devoir convaincre
Article suivantL’Armée veut accélérer sa transition énergétique