L’arrêté tertiaire met en mouvement les gestionnaires d’actifs immobiliers

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr/OnInnovation)

Deepki en est à son cinquième webinaire sur le « décret tertiaire », dont l’arrêté méthodologique a été publié le 3 mai au Journal Officiel en attendant deux autres textes consacrés aux « modulations » par catégorie de bâtiments et à l’outre-mer, cet été sans doute. Cette entreprise spécialiste de la collecte et de l’analyse des données énergétiques des bâtiments a ainsi réuni 153 participants la semaine dernière, « trois fois plus que sur les autres sujets et avec le gratin de l’immobilier français », se réjouit Vincent Bryant, son fondateur. 

La « valeur verte » arrive

Les sociétés foncières veulent dorénavant apprivoiser une inédite obligation de travaux, complexe et porteuse de potentielles lourdes opérations d’économies d’énergie : – 40% d’ici 2030 pour commencer, par rapport à une année qui ne peut pas être antérieure à 2010. Même si le texte gouvernemental, objet d’une gestation longue et plus que mouvementée, prévoit finalement peu de sanctions – ce qui lui a beaucoup été reproché – , il devrait déclencher des opérations. Les propriétaires ne souhaitent pas que ...