A Saint-Brieuc, les pêcheurs s’opposent aux travaux préliminaires

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien en construction d’East Anglia One (c) Romain Chicheportiche

Les relations se tendent entre les marins-pêcheurs de Saint-Brieuc et Réseau de transport d’électricité (RTE) et Ailes Marines, la société de projet détenue à 100% par Iberdrola pour mener à bien la construction du parc éolien en mer. Le comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM22) annonce s’opposer fermement aux études et travaux préliminaires que RTE et Ailes Marines souhaitent débuter le mois prochain. Elles consistent en des ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte
Article précédentLe Haut Conseil pour le Climat demande à son tour une relance verte
Article suivantLe Covid-19 révèle les failles du système électrique