CVE constitue un stock pour les futurs PPA

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Cap Vert Energie)

Le groupe CVE (ex Cap Vert Energie) réhausse ses ambitions, qui étaient déjà grandes. Le développeur-producteur solaire, biogaz et hydro, propriétaire de 300 MW en service à l’heure actuelle, prévoit d’avoir 2 GW installés dans 5 ans, en France et à l’international. En 2024, année pour laquelle des anticipations précises ont été calculées, il vise 930 MW solaires à l’international, 690 MW solaires en France… mais aussi une forte augmentation dans les EnR à production régulière, en l’occurrence 35 MW de capacité dans la petite hydroélectricité et 25 MW dans la méthanisation.

Cette répartition multi-énergies profile une offre plus proche à terme des besoins réels d’énergie, sachant que CVE mise beaucoup sur les PPA et veut se rapprocher des consommateurs. D’ailleurs, l’entreprise recrute en ce moment des compétences marketing et commerciales, ce qui correspond à une tendance de fond chez les développeurs. Comme l’expliquait aussi il y a quelques mois Nicolas Wolff, nouveau patron de Boralex Europe, le secteur « passe ...