PPA, chaleur renouvelable : quel est l’impact de la baisse des « fossiles » ?

Print Friendly, PDF & Email
© Markus Lütkemeyer, Flickr

Le cours du pétrole a dévissé de plus de 20% lundi 9 mars (même s’il a un peu remonté depuis) et celui du gaz naturel, déjà faible depuis des mois, est au plus bas. Sur la place de marché française PEG (Points d’Échange de Gaz), le méthane est repassé sous les 8,7 €/MWh cette semaine, un plancher déjà franchi en février. « Depuis le 4e trimestre 2019, le prix du gaz a été divisé par deux », résume Jérôme Malka, directeur Energies renouvelables d’Engie Global Energy Management.

L’amortisseur Fonds chaleur

Quelles conséquences pour l’économie de la transition énergétique ? La question se pose là où la concurrence est frontale entre le gaz et les EnR, c’est-à-dire dans le bâtiment et tout particulièrement dans ...