Quelles nouvelles énergies pour le transport maritime ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le secteur maritime est à l’aube de sa transition énergétique. Il transporte 90% des marchandises au niveau mondial et s’est fixé comme objectif de réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, et ce alors que le trafic maritime augmentera de 35-40% lors de la même période, selon ses prévisions. L’utilisation d’énergies de propulsion décarbonées s’impose donc aux armateurs qui commencent à tester des motorisations innovantes. De son côté, Bureau Veritas va émettre cette année ses premières recommandations sur l’intégration de ces nouvelles énergies, notamment l’hydrogène, permettant de faire émerger un début de cadre assurantiel.

Hydrogène voire ammoniac ?

A la demande des armateurs désireux d’expérimenter de nouveaux carburants, Bureau Veritas va publier ...