La première turbine du projet éolien flottant Kincardine en service en Ecosse

Print Friendly, PDF & Email
Le projet éolien flottant de KOWL (Crédit : KOWL)

La première éolienne flottante du projet écossais Kincardine a commencé à produire ses électrons. Située à 15 km au large d’Aberdeen, d’une puissance de 2 MW de marque Vestas, elle est le premier jalon d’un ensemble de 50 MW validé en mars 2017 par le gouvernement. Ce projet est détenu en grande partie par le groupe espagnol Cobra via Kincardine Offshore Winfarm Limited (KOWL), joint-venture avec le groupe d’ingénierie britannique Atkins.

Le prototype bénéficie d’un MWh à ...

190€. Le raccordement des 50 MW à venir restant prévu pour 2020, Kincardine devrait alors représenter la plus forte puissance éolienne flottante installée, devant Hywind (30 MW) en service depuis 2017. Kincardine devrait comprendre six turbines Vestas de 8 MW, arrimés à des flotteurs combinant la technologie Windfloat conçue par Principle Power et celle de Cobra. Lequel veut développer un projet du même genre à Taïwan, sur un site acquis auprès d’Eolfi en décembre 2017.

Une cartographie marine doit être publiée par le gouvernement écossais dans les prochaines semaines afin de déterminer de nouveaux sites exploitables. Le Domaine de la Couronne britannique (Crown Estate) devrait aussi publier dans la même période un rapport sur les bénéfices de l’éolien flottant sur la région.