Eqinov lance les travaux pratiques sur les futurs effacements

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : RTE)

Batteries mobiles et stationnaires, centrales de cogénération électrique : c’est là qu’il faut chercher les futures capacités d’effacement, estime Eqinov. Spécialisé dans la gestion de flexibilité – en plus de ses prestations d’audits énergétiques et de financement via les CEE -, cet opérateur basé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a lancé en 2017 un centre de commande pour piloter l’effacement de sites industriels et d’immeubles tertiaires, soutenu financièrement par l’Ademe. Un peu moins d’une centaine de sites y sont intégrés, selon Natacha Hakwik, cofondatrice d’Eqinov. Baptisée Dreams*, cette plateforme va maintenant tenter ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.