Lauréat de French Impact, Enercoop est confronté à l’hyperconcurrence dans le résidentiel

Print Friendly, PDF & Email
© Enercoop-Midi-Pyrénées

Tourné vers les entreprises de l’économie sociale et solidaire, l’appel à projets French Impact n’a pas beaucoup fait parler de lui, car son contenu précis est encore flou. Mais il mérite l’attention, ne serait ce que parce qu’il devrait apporter des moyens financiers et de la visibilité aux projets sélectionnés.

Lancé au début de l’année conjointement par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire (ESS) et à l’innovation sociale, il a annoncé la semaine dernière ses 22 lauréats. Parmi lesquelles trois initiatives « green » : Ecov sur le covoiturage vert et solidaire dans les zones périurbaines et rurales, VoisinMalin, pour la logistique du dernier kilomètre dans les quartiers populaires et Enercoop, qui pour sa part n’est plus un projet mais un fournisseur alternatif expérimenté, proche aujourd’hui des 60 000 compteurs électriques.

Tarifs plus élevés

Plongé dans le chaudron de l’hyper concurrence sur le marché des particuliers, Enercoop met systématiquement en avant sa double identité de fournisseur à la fois coopératif et 100% EnR. Un profil qui aboutit à  ...