Éolien flottant : les avertissements de l’Autorité environnementale

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Patrick Janicek Flickr )

Le bilan est plutôt satisfaisant. Le 16 mai, l’Autorité environnementale (Ae) a délibéré sur « Provence Grand Large », le futur parc éolien flottant d’EDF Énergies Nouvelles. Ce projet vise à installer d’ici à 2020 trois turbines flottantes de chacune 8 MW au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône). Globalement, l’Ae attribue de bons points à l’étude d’impact du maître d’ouvrage. Mais l’institution, qui dépend du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), souligne aussi le caractère expérimental du projet. Elle le replace dans la perspective d’un déploiement plus large de la filière, qui se prépare au lancement d’un appel d’offres commercial.

Combler les lacunes

« L’Ae s’interroge sur la portée des enseignements environnementaux de cette ferme pilote pour les développements futurs compte-tenu...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.