Eiffel et Effy adaptent le « bridge » à l’efficacité énergétique

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : CertiNergy)

Le financement « bridge » a le vent en poupe. De plus en plus utilisé pour les projets d’énergies renouvelables, son principe, c’est-à-dire le financement sur courte période avec prise de décision rapide (mais avec des taux largement supérieurs aux taux bancaires), pourrait bien se répandre aussi dans l’efficacité énergétique.

C’est en tout cas le souhait du groupe Effy, opérateur de certificats d’économies d‘énergie (CEE) dans le BtoB et auprès du grand public. Sa filiale CNSolutions, spécialisée dans les CEE pour le BtoB justement et fournisseur de travaux de rénovation énergétique dans l’industrie et dans le bâtiment, vient de passer un accord inédit avec Eiffel Investment Group, spécialiste du financement court, en particulier la dette dite junior

Deux premières dans l’industrie et le bâtiment

« Les CEE arrivent à la fin des travaux. Ce financement va fonctionner comme une avance de phase, en nous aidant à proposer des travaux clé en mains et intégralement pris en charge », explique Edouard Jounet, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.