Les raccordements éoliens et solaires en forte hausse en 2017 [Actualisation]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Urbasolar)

Article actualisé le 08 février –

Quelque 1 797 MW éoliens et 887 MW solaires ont été installés en France métropolitaine l’an dernier, selon les données que le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a présenté dans son Panorama 2017 de l’électricité renouvelable (consultable ci-dessous), publié à l’occasion de son 19e colloque annuel tenu aujourd’hui. Ce qui représente de fortes progressions : le volume raccordé sur l’année 2017, par rapport à celui sur l’année 2016, est en croissance de 25% pour l’éolien et de 54% pour le solaire. En 2016, 1 437 MW avaient été raccordés dans l’éolien et 577 MW dans le solaire, selon le Panorama 2017. A noter que ces chiffres ont été actualisés depuis la version précédente du Panorama

Dans l’éolien, les chiffres sont supérieurs à ceux publiés par France Énergie Éolienne (FEE) le 18 janvier dernier, à partir des informations fournies par les constructeurs de turbines : 1 692 MW installés en 2017, selon FEE. 

Dans l’éolien, ...

une PPE à portée de main

Toujours est-il qu’au total, 2 763 MW de nouvelles installations, toutes filières confondues,  ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains, les filières éolienne et solaire comptant pour 65% et 32%. A la fin décembre, la puissance totale du parc éolien français métropolitain ressortait ainsi à 13,6 GW et celle du parc solaire à 7,7 GW, des hausses respectives de 15,3% et 13,1% en un an. Où en est-on par rapport à la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ? Plutôt pas mal dans l’éolien, le parc atteignant 90% de l’objectif fixé à la filière par la PPE à l’horizon 2018, soit 15 GW. Moins bien dans le solaire, qui ne parvient qu’à 75 % de la cible pour cette année (10,2 GW). L’accélération va devoir être brutale…

L’impact des appels d’offres

Bonne nouvelle, le SER constate justement une accélération des raccordements lors du quatrième trimestre 2017, avec pas moins de 1 106 MW mis en service, dont 687 MW éolien et 419 MW solaires. Dans ce dernier secteur, elle est due notamment au déploiement des projets solaires lauréats de l’appel d’offres dit «  CRE 3 » (1 100 sélectionnés) et à l’arrivée de ceux issus des premiers rounds de « CRE 4 », pour les centrales au sol et les toitures solaires. Le syndicat prévoit que ce dynamisme se prolongera en 2018.

Cette tendance ne se retrouve pas dans les autres filières électriques renouvelables : la production de filière bioénergies électriques (biogaz, bois…) a augmenté de 5,4%, pour une puissance installée de 1 949 MW, dont 31 MW raccordés l’année dernière. Le parc hydroélectrique reste quasi-stable avec 48 MW raccordés en 2017 et 25 517 MW installés.

Les résultats sont issus des données fournies par RTE, le SER, Enedis et l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF).

  • Consultez ci-dessous le Panorama 2017 de l’électricité renouvelable (et ici en PDF :