Bilan 2016 de l’électricité renouvelable en France

Print Friendly, PDF & Email

Le SER, RTE, Enedis et l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF) ont diffusé avec un peu d’avance les premiers résultats du Panorama de l’électricité renouvelable pour 2016. Ci-dessous, les chiffres à retenir, filière par filière :

  • Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 19,6% à la couverture de la consommation d’électricité en 2016
    – 2 188 MW ont été raccordés, les filières éolienne et solaire comptant respectivement pour 62% et 26% de ce volume.
    – La puissance totale du parc EnR (hydro, PV, éolien et bioénergies) s’élève, fin 2016, à 46 GW et représente 89% de l’objectif 2018 entériné par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).
  • Le parc éolien atteint, fin décembre, 11,6 GW, avec 1 345 MW raccordés sur l’année (FEE annonce 1,5 GW), soit une progression de 13%. Ces chiffres sont les meilleurs jamais enregistrés pour la filière éolienne et résultent notamment des dispositions de simplification réglementaire prises ces dernières années.
    -Avec un volume de 21 TWh, la production de la filière reste stable par rapport à l’année précédente. En effet, la ressource a été exceptionnellement peu disponible au cours du second semestre.
    -L’énergie éolienne a couvert 4,3% de la consommation électrique française en 2016.
    -Le parc atteint 78% de l’objectif fixé à la filière par la PPE à l’horizon 2018. Pour respecter cet objectif, la croissance annuelle du parc devrait être portée à 1 665 MW par an, soit une augmentation de 24% du rythme.

cheque-cadeauCet article est en accès gratuit !
Si vous n’êtes pas abonné(e), découvrez nos offres et accédez à l’ensemble de notre contenu…

  • La puissance du parc solaire s’élève, au 31 décembre, à 6,7 GW (+ 9% avec 576 MW raccordés). Ces chiffres traduisent un ralentissement par rapport à la période précédente (-36 %), conséquence de l’absence de continuité des appels d’offres pendant plusieurs années. Néanmoins, la tendance est appelée à s’inverser en 2017 avec le raccordement des projets lauréats des appels d’offres lancés en novembre 2014 et mars 2015.
    -L’énergie solaire photovoltaïque représente 1,7 % de la consommation.
    -Le parc atteint 66% de l’objectif fixé à la filière par la PPE pour 2018.
  • La filière bioénergies électriques représente une puissance installée de 1,9 GW (+13% avec 215 MW raccordés)
    -Les bioénergies couvrent 1,4% de la consommation électrique française. La filière bois énergie atteint déjà l’objectif fixé par la PPE à l’horizon 2018 et 75% du scénario bas 2023.
  • Le parc hydraulique reste stable à 25 5 GW (51 MW ont été raccordés l’année passée)
    – Au cours de l’année 2016, 59,2 TWh d’origine hydraulique renouvelable ont été injectés sur les réseaux, soit un volume supérieur de 9% à celui de l’année précédente. Cette augmentation de la production, avec un parc installé stable (+0,2 %), est à mettre en relation avec les conditions météorologiques favorables observées au printemps.
    -L’hydroélectricité a couvert 12,3 % de la consommation d’électricité en 2016.
(Source : Livre blanc du SER)
  • Consulter le panorama de l’électricité renouvelable en 2016 ci-dessous ou ici (PDF) :