Eren Re invite Total à son capital, avec intégration probable dans cinq ans

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Eren)

Lors de la présentation de la stratégie à 20 ans de son groupe, Patrick Pouyanné, président de Total, avait clairement annoncé la couleur en avril 2016 :«  Nous voulons figurer dans le top 3 mondial de l’énergie solaire, nous développer dans le trading d’électricité, dans le stockage d’énergie, être leader sur les biocarburants (…) mais aussi envisager des développements possibles dans les autres énergies renouvelables ».

Le plan prend une tournure de plus en plus concrète. En témoignent les deux annonces d’aujourdhui : le rachat de la société GreenFlex et l’entrée au capital d’Eren Re, la filiale consacrée aux EnR du groupe Eren fondé en 2012 par Pâris Mouratoglou et David Corchia, le duo qui a fait la fortune d’EDF EN.

23 % et plus si affinités

Coté Eren Re, la major française du pétrole souscrit à hauteur de 237,5 M€ à une augmentation de capital et prend une participation indirecte de 23% dans cette société. L’accord prévoit que Total pourra en prendre...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.