A Pau, des bus électriques rouleront à l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
(Cliquer pour agrandir. Source : Engie)

Engie et sa filiale GNVert ont remporté un contrat d’exploitation de 15 ans pour une future station de recharge hydrogène à Pau. Elle alimentera une ligne de bus à hydrogène, dits « à haut niveau de service (BHNS) », qui doit entrer en service en septembre 2019 dans la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Ce projet ...

requiert un investissement de 13,5 M€ au total, 7 M€ ayant déjà été obtenus auprès de la Région et de l’Union européenne. La recharge se fera en dix minutes, avec une autonomie de 300 km.

Au niveau mondial, il s’agira de « la première ligne de transports collectifs en site propre (…) équipée de bus articulés à hydrogène », indique l’énergéticien dans un communiqué. Et en France, il s’agira d’une première pour les bus à hydrogène toutes catégories confondues. Le constructeur belge de bus Van Hool fournira les 8 bus prévus. Baptisé « Exquicity », le modèle mesure 18 mètres de long. L’industriel britannique ITM Power construira l’unité de production et de distribution de l’hydrogène par électrolyse.

Cliquer pour agrandir. Source : Engie

Ainsi, l’électricité sera transformée en hydrogène au dépôt de bus (voir photo en tête d’article) par électrolyse de l’eau. A bord du bus (v. photo ci-dessus), l’hydrogène sera à nouveau converti en électricité grâce à une pile à combustible. En tant que vecteur de stockage, l’hydrogène facilite ainsi l’équilibre du réseau électrique, déstabilisé par l’injection d’énergies renouvelables intermittentes. Les piles sont recyclables à « plus de 95% » et « ne contiennent aucune matière polluante », assure un communiqué.

Le projet a été sélectionné après une procédure de dialogue concurrentiel. Contrairement à d’autres types de bus électriques, dépendants de multiples points de charge, ceux-ci pourront dévier de leur itinéraire habituel. Par exemple pour desservir des événements exceptionnels ou s’adapter à eux… Selon un communiqué, les bus retenus constituent la solution la plus adaptée au Grand Prix automobile, qui se déroule chaque année sur le circuit de Pau-Ville.