Nordex présente sa nouvelle machine de 4 MW

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Nordex)

La course à la taille continue dans les éoliennes terrestres et tout spécialement sur le segment des vents limités. Le fabricant allemand Enercon vient de lancer deux nouvelles turbines de 3,5 MW, conçues pour des vents faibles à modérés. Son concurrent Nordex annonce aujourd’hui une machine de 4/4,5 MW, qui sera présentée aux développeurs le 12 septembre prochain, lors du salon éolien de Husum (Schleswig-Holstein).

Cette dernière née de la gamme Delta, baptisée N149/4.0-4.5, affiche un rendement maximal supérieur de 28% à celle de la turbine N131 de 2014, d’une puissance de 3,6 MW. Elle est doté d’un rotor de ...

149 mètres et de structures de pales en fibre de carbone. Pour cela, Nordex a mis à profit le savoir-faire du fournisseur SSP, spécialisé sur les moules et prototypes de pales de grande envergure, dont il a pris le contrôle cette année. Sur l’ensemble du produit, Nordex annonce avoir aussi tiré profit des synergies avec l’espagnol Acciona (racheté il y a deux ans), notamment sur la transmission.

Dans son communiqué, le constructeur de Hambourg met surtout en avant la souplesse de sa nouvelle machine : la possibilité de faire varier la puissance rendrait le produit compatible avec de nombreux cahiers des charges, des topographies complexes et des exigences fortes côté décibels– le bruit maximum de la turbine s’étagerait entre 103,6 dB(A) et 06,1 dB(A), un record selon Nordex sur le segment des machines prévues pour de faibles régimes de vent. La turbine devrait entrer en production en 2019.