2016 : année charnière pour les EMR en Europe [Etude]

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Hydrolienne OpenHydro sur sa barge Triskell sur le site d’essais de Paimpol-Bréhat. (Crédit : OpenHydro)

A posteriori, 2016 apparaîtra-t-elle comme une année charnière pour les énergies marines ? C’est ce que veut croire Ocean Energy Europe, une association formée par des fabricants et développeurs du secteur (DCNS, Scottish Power Renewables, EDF, Atlantis…) : « A fin 2016, 21 hydroliennes de plus de 100 kW étaient déployées dans les eaux européennes, pour une puissance de 13 MW ; 12 MW et 20 turbines sont en construction », annonce son dernier rapport, consultable ci-dessous. Sans compter les projet autorisés, comme celui du raz Blanchard.

Trois fermes hydroliennes ont en effet été installées l’année dernière : en Ecosse avec le méga-projet MeyGen dans l’estuaire de la rivière Pentland (Pentland Firth) développé par Atlantis Resources et un autre dans îles Shetlands (Nova Innovation) avec deux turbines installées de 100 kW pour le moment ; en France, avec celui ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.