Transition écologique et numérique : à quoi ça rime ?

Print Friendly, PDF & Email
(Source : Flickr/Kjetil Korslien)

« L’uberisation de l’énergie n’est pas pour tout de suite. Les énergies réparties ne sont pas encore compétitives par rapport à l’électricité du réseau », estimait ce matin François Gonczi, directeur numérique d’EDF Commerce, invité d’une conférence BIP- Enerpresse sur le lien entre transition écologique et mutation numérique. Avec une exception quand même : « les grands bâtiments, les entrepôts, les supermarchés deviennent acteurs de l’énergie répartie et clients de services énergétiques », car ils consomment beaucoup et peuvent aussi produire de plus en plus pour leur propre compte, toits solaires à la clé, entre autres.

Pas de Gafa dans l’énergie

Ce professionnel ne croit pas non plus, à court terme, à la « plateformisation » dans son secteur. Entendre par là la ...