Levisys signe sa première vente et un accord de distribution avec BYD

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
(DR)

La roue tourne manifestement dans le bon sens pour Levisys, l’un des spécialistes français du volant d’inertie. Il a conclu la première vente de son produit, transformé un protocole de coopération avec le chinois BYD en accord de distribution et fondé une association avec sept autres start-up de l’énergie.

Un volant pour lisser la production

C’est à Gyé-sur-Seine (Aube) que sera installé cette année le tout premier appareil, sur le site de la société Carbonex. Bien connu des adeptes du barbecue (la marque Soler), ce producteur de charbon de bois évolue vers la génération électricité à partir de biogaz, lui-même issu des charbons. Carbonex a construit à cette fin une centrale de 3,3 MW. Mais les vapeurs de carbonisation subissent des variations rapides et aléatoires, ce que n’aime pas le réseau.

Carbonex a donc choisi d’équiper sa centrale d’une solution de stockage capable de réagir vite. Le volant d’inertie de 40 kW du voisin  Levisys, basé à côté de Troyes, devra jouer ce rôle. « Etant donné le nombre de cycles, une batterie se serait très vite essoufflée. Notre appareil gérera 95% des écarts de production », affirme Pierre Fessler, PDG de Levisys. Il ne dévoile pas ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.