CEE, 4e période : la consultation est terminée, le décret se profile

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

Faut-il craindre une révision à la baisse des objectifs de la 4e période (2018-2020) des certificats d’économies d’énergie (CEE) ? Selon Marc Gendron, délégué général du club C2E de l’Association technique énergie environnement (ATEE), il faut rester « prudent » tant que le décret n’est pas paru, c’est-à-dire au moins jusqu’à la fin du mois. En effet, lors de la consultation publique, qui s’est déroulée du 14 février au 6 mars, les « obligés » ont émis, comme à leur habitude, de vives critiques sur les volumes.

Pour rappel, à l’automne, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal avait créé la surprise en annonçant 1 200 TWh cumac pour les CEE classiques et 400 TWh cumac pour les CEE précarité énergétique. Soit un total de...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.