CEE, 4e période : la consultation est terminée, le décret se profile

Print Friendly, PDF & Email

Faut-il craindre une révision à la baisse des objectifs de la 4e période (2018-2020) des certificats d’économies d’énergie (CEE) ? Selon Marc Gendron, délégué général du club C2E de l’Association technique énergie environnement (ATEE), il faut rester « prudent » tant que le décret n’est pas paru, c’est-à-dire au moins jusqu’à la fin du mois. En effet, lors de la consultation publique, qui s’est déroulée du 14 février au 6 mars, les « obligés » ont émis, comme à leur habitude, de vives critiques sur les volumes.

Pour rappel, à l’automne, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal avait créé la surprise en annonçant 1 200 TWh cumac pour les CEE classiques et 400 TWh cumac pour les CEE précarité énergétique. Soit un total de ...

 

Article précédentLevisys signe sa première vente et un accord de distribution avec BYD
Article suivantVeolia va recycler en France des panneaux solaires usagers