Biogaz de bois : Naoden installe sa première centrale

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
(Crédit : Naoden)

Pyrogazéification : un terme qui ressemble à un exercice de diction mais qui va être sans doute de plus en plus usité dans la filière biogaz. Il désigne le procédé de production de biogaz à partir de biomasse, par exemple des déchets de bois – pratiqué depuis longtemps, notamment en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale, ou en Afrique du Sud pendant l’embargo. Selon le Panorama 2016 du gaz renouvelable, cette technologie « optimise la valorisation énergétique de nombreuses biomasses et déchets aujourd’hui non valorisables sous forme de matière ou difficiles à traiter. » Une dizaine de centrales seraient en service en France, estime Cyril Terrien, co-fondateur du fabricant Naoden. Comparé à une chaufferie biomasse, ce biogaz de bois affiche selon lui un meilleur rendement et réduit les factures d’électric...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.