Dans le solaire français, EDF EN a retrouvé l’appétit

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
(Copyright : EDF EN)

La filiale dédiée aux énergies renouvelables d’EDF veut « accélérer » en France. En particulier dans la filière solaire, où elle ne détient que 210 MW en propre, même si 600 MW ont été construits en tout. C’est ce qu’annonçait la semaine dernière Antoine Cahuzac, lors d’un entretien à GreenUnivers.

Une offensive détaillée ce matin par le directeur des activités françaises d’EDF EN : « Nous sommes de retour dans le solaire, car nous avons désormais de la visibilité et des volumes », explique Nicolas Couderc, faisant allusion aux appels d’offres pluriannuels programmés.

Programme chargé

De fait, la société a décroché deux projets lors du premier round CRE4 sur six dossiers déposés. Au 15e rang derrière le leader mais c’est un début ; les dossiers non sélectionnés reviendront aux tours suivants. A plus court terme, deux centrales de 24 MW au total entrent en phase de construction cette année. Mais les installations au sol ne sont pas le seul ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.