Arkolia Energies reprend l’activité renouvelable d’Idex

Print Friendly, PDF & Email
(DR)

Le développeur et producteur héraultais d’énergie renouvelable boucle une première opération de croissance externe via la reprise des activités EnR du francilien Idex. Ce faisant, Arkolia intègre sept nouveaux salariés spécialisés dans le développement de projets éoliens et méthanisation dans son agence de Toulouse. Arkolia récupère également un portefeuille de quatre projets éoliens en développement pour 121 MW (dont deux parcs avec permis, représentant 84 MW) et trois projets de méthanisation représentant 1,6 MW au cumulé.

Partenariat avec EDF EN

Pour le développement des deux parcs éoliens les plus avancés, Arkolia s’est associée à EDF EN et VSB Energies Nouvelles. Le projet éolien de Haut-Dourdou dans l’Aveyron (57 MW) est désormais propriété, à parts égales, d’Arkolia et EDF EN. Le parc de Croix de Bor I (27 MW), localisé dans le département de la Lozère, est détenu à parts égales par Arkolia, EDF EN et VSB Énergies Nouvelles.

Fondée en 2009, Arkolia Energies revendique une puissance installée de plus de 250 MW sur le territoire français. La PME, qui emploie 47 salariés répartis dans 6 agences (Montpellier, Toulouse, Rodez, Nantes, Paris et Gap), a réalisé un chiffre d’affaires de 50 M€ en 2015 (43 M€ pour la construction et 7 M€ pour la vente d’électricité) en hausse de 45 % par rapport à 2014. Initialement active dans le solaire, Arkolia a décidé d’accélérer dans l’éolien il y a un an et demi. L’entreprise a, par ailleurs, développé sa propre technologie de méthanisation en voie épaisse avec 5 brevets déposés et un budget R&D de 4 M€.[/fusion_text]