Solaire : Ségolène Royal annonce des résultats et lance un nouvel AO autoconsommation

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

Mise à jour le 9 mars – Neoen revendique 86,5 MW de projets remportés à CRE4

Le ministère de l’Environnement vient de dévoiler simultanément les résultats de deux périodes d’appels d’offres dédiés au solaire : la première tranche de l’appel d’offres CRE4 (500kW-17 MW) se solde par la sélection de 79 lauréats pour un volume total de 500 MW, tandis que 62 projets d’autoconsommation ont été retenus au titre de la seconde vague de l’appel d’offres pour un total de 20 MW. Enfin, un nouvel appel d’offres dédié à l’autoconsommation est confirmé, portant sur la sélection, en trois ans, de 450 MW de projets (9 tranches x 50 MW). Il intervient quelques semaines après le lancement d’un appel d’offres de 210 MW pour les installations solaires innovantes et complète un arsenal déjà bien étoffé, qui doit permettre la sélection de 4 350 MW de projets solaires en trois ans (hors autoconsommation et solaire innovant).

(Source : ministère de l’Environnement)

CRE4 : 60% des projets intègrent du participatif

Concernant les centrales au sol de grande puissance (CRE4 lancé en août 2016), 79 lauréats ont été désignés pour un volume total de 500 MW, le développeur Neoen revendique déjà la pole position avec 86,5 MW remportés. Ces projets seront soutenus, via le complément de rémunération, pour un prix moyen négocié de 62,5€/MWh. Par ailleurs, plus de 60% d’entre eux se sont engagés à faire de l’investissement participatif et bénéficieront d’une prime majorée de 3€/MWh.

La prochaine période de candidature à l’appel d’offres, dont la clôture aura lieu le 1er juin, porte également sur une puissance de 500 MW. L’appel d’offres CRE4 doit permettre de sélectionner 3 GW de projets en trois ans.

(Source : ministère de l’Environnement)

L’autoconsommation à deux doigts d’être rentable

Ségolène Royal a, par ailleurs, sélectionné 62 projets (100-500kW) lors de la deuxième période de l’appel d’offres autoconsommation pour un volume total de 20 MW. Toutes les technologies renouvelables étaient admises mais le solaire représente l’écrasante majorité des projets.

La prime au MWh autoconsommé a été divisé par deux par rapport à la première période, à 19,35€/MWh, tandis que le taux d’autoconsommation moyen des lauréats de l’appel d’offres reste lui très élevé, à 97,6%.

>> GreenUnivers reviendra rapidement sur le détail des projets lauréats en partenariat avec le cabinet Finergreen

Calendrier des périodes de candidature
aux appels d’offres solaires en cours pour l’année 2017
(Source : ministère de l’Environnement)