Stockage : Aquion boit la tasse

Print Friendly, PDF & Email
Février 2004, dans le Finistère. (Source : Flickr/Jérémie Janisson)

La « pépite » américaine, spécialiste des batteries à l’eau salée, vient de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Aquion Energy a annoncé la nouvelle hier dans un communiqué [peu après la publication par GreenUnivers d’un article sur son nouveau contrat au Japon]. Cette procédure sera menée par les juges de Wilmington (Delaware). En France, cela équivaut à une procédure à mi-chemin entre ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.