Financement participatif et « CRE4 » : les SEM en position idéale

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Cap Vert Energie)

Les subtilités du financement participatif tel qu’il est prévu par les cahiers des charges des appels d’offres (AO) continuent à interroger. Ils ont suscité une réunion à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) cet après midi, entre l’administration, Enerplan et les représentants des plateformes de crowdfunding (lire notre encadré ci-dessous).

Mais une catégories d’acteurs ne se pose en revanche aucune question existentielle quant à cette disposition : les Sociétés d’économie mixte (SEM). Emanations des collectivités locales, elles sont très à l’aise avec cette innovation et le bonus de 3€/MWh promis. « C’est une excellente initiative. Les projets participatifs sont toujours complexes, chronophages et le bonus de 3€/MWh a tout son sens », salue Emmanuel Julien, président du directoire de Sergies.

Les partenariats ne sont pas simples

Cette SEM du Syndicat Energies Vienne (265 communes du département) va déposer ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.