Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 25 novembre 2016

Mirova a acquis (via son fonds MCIF) 85% d’Aton, une société concessionnaire italienne en charge de la construction et de l’exploitation d’une centrale de cogénération et d’un réseau de chauffage urbain sités à Udine en Italie. L’actionnaire exploitant du projet, Siram S.p.a, filiale italienne de Veolia Environnement, conserve les 15% du capital restant. Le projet est en phase d’exploitation depuis septembre 2015.

Jeudi 24 novembre 2016

Les EnR ont fourni 20% de la consommation d’électricité en France, au cours du troisième trimestre (tout comme sur les douze derniers mois). Le parc renouvelable installé a augmenté de 417 MW. Sur une année glissante, 1 964 MW ont été raccordés, les filières éolienne et solaire comptant pour 58% et 28% de cette puissance, selon le Panorama de l’électricité renouvelable réalisé par RTE, le SER, Enedis et l’ADEeF.

Dans sa délibération publiée le 23 novembre, la CRE a approuvé les modalités de l’appel d’offres organisé par RTE pour mettre en œuvre des capacités d’effacement additionnelles en 2017.

Mercredi 23 novembre 2016

Le développeur allemand de projets EnR, Juwi, et l’américain GE ont signé un accord-cadre portant sur la fourniture de 110 turbines éoliennes de 3,6 et 3,8 MW, d’ici à 2018. Les deux entreprises ont déjà collaboré sur 13 fermes éoliennes depuis 2013. En Europe, la production d’éoliennes GE est concentrée à Salzbergen, en Allemagne. Le groupe indique d’ailleurs vouloir doubler rapidement sa part de marché en Europe, sans communiquer sur la situation actuelle…

Sabella visait une nouvelle immersion de son hydrolienne D10 au large d’Ouessant à la fin de ce mois de novembre. L’opération a été reportée au début du printemps, en raison de l’indisponibilité du navire ayant réalisé avec succès la dernière installation.

Les PDG de six énergéticiens européens de premier plan (Centrica, CEZ, Engie, Fortum, Iberdrola et Innogy) représentant l’initiative Magritte se sont réunis au Parlement européen à Strasbourg pour demander une réforme plus ambitieuse du marché du carbone.

Mardi 22 novembre 2016

Un arrêté du 4 novembre 2016  publié le 17 novembre au Journal officiel (ministère du Logement et de l’Habitat durable) modifie la prise en compte des boucles d’eau et des systèmes solaires thermiques dans la réglementation thermique 2012. Selon le collectif Socol (Enerplan), il s’agit d’une « revalorisation de 15 à 20% de la chaleur solaire collective dans le calcul réglementaire » et donc d’une opportunité pour intégrer  l’eau chaude solaire dans les projets d’immeubles d’habitation.

Le pétrolier italien Eni a signé un accord de partenariat avec l’américain GE pour se renforcer dans les énergies renouvelables. Les deux groupes collaboreront notamment sur des projets solaires et éoliens (y compris offshore).

Lundi 21 novembre 2016

 La construction d’une vaste centrale solaire d’une capacité de 1 GW sur le site de Tchernobyl (Ukraine) devrait démarrer en 2017. Le projet est porté par les groupes chinois GCL System Integration Technology(GCL-SI) et China National Complete Engineering (CCEC). L’investissement pourrait atteindre 943 M€ sur les deux prochaines années.

Le parlement danois a donné son accord définitif pour le développement par l’énergéticien Vattenfall de deux parcs éoliens nearshore (350 MW), remportés lors d’un récent appel d’offres. Le suédois avait proposé un prix particulièrement compétitif de 64€/MWh.

A l’occasion d’un forum dédié à la smart city, le groupe Caisse des Dépôts a annoncé la mise en place de 8 démonstrateurs territoriaux en partenariat avec les collectivités locales concernées à Besançon, Bordeaux, Lyon, Nantes, Nice, Toulouse et sur deux sites de la région parisienne. L’ambition est d’en faire une vitrine internationale du savoir-faire français en matière de conception de la ville intelligente.