GDF Suez bichonne cinq start-up

Print Friendly, PDF & Email

GDF SuezAprès le lancement en 2014 de son fonds d’investissement corporate, GDF Suez New Ventures, qui a déjà bouclé deux investissements dans Powerdale et Tendril, l’énergéticien poursuit le déploiement de sa stratégie d’innovation. Comme La Poste, Airbus ou encore Air Liquide, il s’est doté   ...

d’un incubateur, « Pour une meilleure énergie dans la ville », créé en partenariat avec Paris&Co, l’agence de développement économique, d’innovation et d’attractivité de Paris. Il vient d’accueillir ses cinq premières start-up, sélectionnées après un appel à projets.

Ces jeunes entreprises innovantes, qui développent des services, produits et technologies autour de l’amélioration de l’efficacité énergétique dans la ville, bénéficieront d’un accompagnement à travers du coaching-mentoring via les experts internes du groupe pour faciliter des partenariats business. De son côté, Paris Région Lab – Incubateurs apporte un ensemble de services et de prestations (hébergement, salles de réunions, mise en réseau, formations, aides au financement…).

Les cinq start-up sont :

  • Datapole, éditeur de logiciels en mode SaaS, développe des indicateurs de suivi d’activité, de mesure de performance et des outils d’aide à la décision adaptés aux attentes de chaque utilisateur. Après une solution dédiée à la gestion des déchets, la société s’intéresse à la gestion de l’eau et à la performance énergétique.
  • Energiency Solutions propose un logiciel qui intègre la puissance du big data, du cloud et de l’analyse prédictive pour identifier et exploiter de nouveaux gisements d’économies d’énergie dans l’industrie.
  • Partnering 3.0 a mis au point un robot aux applications très diverses comme l’amélioration de la qualité de l’air sur le lieu de travail.
  • Sharette est spécialisée dans le covoiturage de courte distance en milieu urbain avec un calculateur multimodal des itinéraires.
  • Smart Impulse a conçu le le Smart Analyzer®, un compteur qui fournit à chaque instant la répartition de la consommation par type d’usage (informatique, éclairage, ventilation, chauffage…).