L’Europe, nouvelle terre promise des réseaux intelligents ? (Etude)

Print Friendly, PDF & Email

Après les Etats-Unis, et sans jamais oublier le méga-marché chinois de l’énergie, l’Union européenne se profile comme la nouvelle terre promise des compteurs intelligents, selon l’étude « Smart Grid en Europe 2016 », réalisée par le site américain GreenTech Media (GTM). Pour atteindre l’objectif fixé par Bruxelles de 80% de foyers équipés en 2020, il faudra installer 100 millions de compteurs d’ici à 2016.

La Commission européenne estime de son côté que 140 milliards d’euros seront nécessaires dans les dix prochaines années pour la mise à niveau des réseaux électriques, dont les compteurs intelligents, ou au moins communicants tels que le français Linky, font partie.

L’étude de GTM confirme la tendance qui se dégage depuis plusieurs mois : les Etats accélèrent, comme la France a donné le feu vert au déploiement de 35 millions de compteurs Linky, et les grands groupes se positionnent tels Toshiba qui a racheté le fabricant de compteurs Landis+Gyr, Schneider Electric ou Siemens qui multiplient les achats dans le secteur du smart grid.

Beaucoup de pédagogie nécessaire

Malgré la crise financière, la France, l’Espagne, la Grèce ou le Royaume-Uni continuent d’avancer dans leurs projets de smart grid. GTM estime que la Grande-Bretagne est le pays qui investit le plus dans le smart grid : le gouvernement a annoncé en septembre dernier des contrats de près de 7,5 milliards de dollars pour le développement des réseaux intelligents. Le pays vise l’installation d’environ 47 millions de compteurs intelligents d’électricité et de gaz d’ici à 2020. Il a créé la Central data and communication company (DCC) pour gérer l’utilisation et la sécurité des informations recueillies par les compteurs.

Mais si les investissements sont là, les consommateurs ne sont pas forcément prêts à adopter les compteurs intelligents, selon GTM. L’étude explique qu’au Danemark, la société SEAS-NVE, gestionnaire du réseau, a appris aux installateurs de ses compteurs comment expliquer aux clients leur nouveau produit. Ce qui a permis de diminuer de moitié les plaintes des usagers qui ont aussi réalisé des économies d’environ 16% en moyenne sur leurs factures d’électricité annuelles.