Premières rivalités électriques entre Renault et Citroën

Print Friendly, PDF & Email

Après l’ouverture du Mondial de l’automobile au public, ce week-end à Paris, place désormais aux premières commandes de véhicules électriques. Citroën et Renault annoncent déjà la couleur. La marque au chevron ouvre les hostilités avec plus de 1.200 unités déjà commandées, par des particuliers et des entreprises. La marque au losange réplique avec une commande de 500 voitures par le loueur Avis, six mois après un accord dans les mêmes proportions avec Europcar. La bataille de la voiture électrique est officiellement ouverte !

Plus de 800 C-Zéro…

Citroën veut prouver que la voiture électrique est une réalité commerciale, elle dont la citadine électrique C-Zero est plutôt cher à l’achat – environ 25.000 euros aides publiques déduites – mais qui mise principalement sur un format de location à 459 euros par mois, avec le B2B en ligne de mire. Au total, Citroën annonce plus de  800 commandes sur la C-Zero pour le premier mois de commercialisation. Parmi les acquéreurs, une majorité d’entreprises dans toute l’Europe : 400 unités pour Raiffeisen Leasing en Autriche, 53 pour Choose EV au Danemark…

Citroën va fournir également 250 C-Zero à National Citer, filiale à 98,4% du groupe PSA Peugeot Citröen. Le loueur dispose d’une flotte de 15.000 véhicules en France, et de 260.000 à l’étranger. En France, Citroën va livrer aussi deux C-Zero au groupe Kone pour ses sites de Trappes et Nice, en partenariat avec le loueur longue durée Arval, filiale de BNP Paribas.

…et près 400 Berlingo électriques

La société annonce également des ventes à des clients allemands, suisses, belges, français… Elle évoque ainsi 63 commandes de sa citadine par des Norvégiens. Ces premières commandes de Citroën s’ajoutent aux 250 Berlingo First Electric « Powered by Venturi » fournis à La Poste cet automne. Raiffeisen Leasing doit également recevoir 140 unités de ce véhicule utilitaire.

500 Renault électriques pour Avis

Du côté de Renault, l’offensive avait déjà commencé il y a quelques mois avec un contrat signé avec le loueur Europcar pour 500 véhicules électriques. Renault récidive avec Avis, en signant une pré-commande de 500 Fluences Z.E. et Kangoo Z.E. Ces véhicules seront disponibles dans le réseau de 7 pays européens de la société à compter de fin 2011 (France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Belgique et Portugal).

Ces derniers jours, Renault avait annoncé le prix de ces deux véhicules, disponibles en septembre 2011, avant la Twizy et la Zoé qui sortiront respectivement fin 2011 et mi-2012. Le Kangoo Z.E. a été annoncé au prix de 15.000 euros HT, une fois l’incitation fiscale de 5.000 euros déduite, plus un abonnement mensuel de 72 euros HT pour la batterie. Du côté de la Fluence Z.E., ce sera 21.300 euros, prime d’incitation à l’achat de 5.000 euros déduite, et 79 euros par mois pour la location de la batterie.