Mondial de l’automobile J-2 : guerre des prix sur les berlines

Print Friendly, PDF & Email

Renault a dégainé le premier. La marque au losange, qui présente quatre voitures électriques au Mondial de l’automobile (la familiale Fluence, l’utilitaire Kangoo, l’urbaine compact Twizy et la citadine Zoé), a annoncé aujourd’hui le prix de la Fluence en France : ce sera 21 300 euros, prime d’incitation à l’achat de 5 000 euros déduite. A cela s’ajoute 79 euros par mois pour la location de la batterie. Et pour faire le plein d’électricité, Renault estime que le consommateur déboursera entre 1 et 2 euros.

Le prix de cette future berline électrique (photo), dont les pré-réservations sont ouvertes et qui sera commercialisée mi 2011 dans l’Hexagone, se veut donc résolument agressif, puisqu’il correspond à celui de la version diesel. Ce n’est pas une surprise. En juillet dernier, Le Figaro révélait que Renault voulait vendre son modèle Zoé, celui qui est au coeur de sa stratégie, à un prix très compétitif pour créer le marché : le constructeur voudrait fixer un prix inférieur à 15.000 euros, prime à l’achat de véhicules propres comprise.

GM mise sur la location pour la Volt

Si le marché des voitures électriques est très concentré sur les citadines, le segment des berlines commence aussi à s’animer. Parmi les concurrentes de la Fluence, on trouve la très attendue Volt de Chevrolet (GM). Son originalité : le moteur thermique n’est pas présent pour pallier à un manque éventuel de puissance du moteur électrique, mais uniquement pour recharger les batteries de ce dernier en cas de besoin, c’est à dire pour les trajets de plus de 60 km.

Mais la Volt (photo ci-contre) sera vendue à un  prix élevé, beaucoup plus que celui de la Fluence : GM a annoncé un lancement aux Etats-Unis à 41.000 dollars (plus de 31.000 euros). Avec les aides publiques américaines, jusqu’à 7.500 dollars selon GM, la Volt sera donc accessible en 2011 à environ 33.500 dollars (près de 26.000 euros). Mais GM a prévu une autre formule plus attractive : un leasing de 350 dollars par mois sur 36 mois, avec 2.500 dollars de versement à la signature. Soit une voiture électrique en location pour 15.100 dollars sur trois ans (environ 11.500 euros), avec option d’achat à la fin de la période.

Autre constructeur en embuscade sur ce segment, Volvo : sa ReCharge est prévue sur la base d’une motorisation hybride + diesel, avec une commercialisation annoncée en 2012. Peu d’informations ont filtré jusqu’à présent. Présent au Mondial de l’automobile, le constructeur dévoilera peut-être quelques éléments.